La première mise au sein : une expérience inoubliable !

allaitement-maternel-repos

Très chères mamans, je souhaite partager avec vous mon expérience de la première mise au sein de mon bébé.

Je venais tout juste de mettre au monde ma petite princesse… Elle a les yeux grands ouverts, me fixe sans me lâcher du regard. De mon côté, je suis toute bouleversée… sans doute une accumulation de fatigue, mais ce qui est sûr, c’est que je suis intimidée par cette jolie petite tête blonde haute comme trois pommes qu’on a déposé dans mes bras !!

Maladroite, je la serre très fort contre moi et approche sa bouche de mon sein… je me demande comment elle va réussir à attraper mon sein, volumineux.

En une fraction de seconde, elle saisit l’aréole et se met à téter. Incroyable!!! Je me demande comment elle a réussi à faire cela, toute seule sans mon aide, tel un animal. Une question de survie sans doute…

La première mise au sein, un élément déterminant pour la réussite de l’allaitement

Afin de favoriser la montée de lait, il est essentiel que bébé tète dans l’heure qui suit sa naissance. Idéalement, si l’accouchement se déroule correctement, vous pouvez présenter votre sein à bébé. Les soins, la pesée, l’habillage de bébé peuvent attendre si sa maman et lui sont en bonne santé.

La première fonction motrice chez un foetus

La succion et la déglutition sont les premières fonctions motrice chez un foetus ! Entre 12 et 14 semaines de vie intra utérus, le réflexe de déglutition et de succion peuvent être observés.

Un bébé est capable de trouver le sein de sa mère grâce à l’odeur de l’aréole

L’aréole, la zone cutanée pigmentée et arrondie qui entoure le mamelon développe une odeur qui va guider un nouveau né à trouver facilement le sein de sa mère, tel un phéromone sans aucune aide ni expérience préalable. A partir du 6ème mois intra-utérine, un foetus est capable d’identifier grâce à ses narines les différentes compositions du liquide amniotique.

Comment surmonter une première mise au sein ratée?

Parfois, la première mise au sein ne se passe pas toujours comme on le souhaite, pour de nombreuses raisons : accouchement difficile, naissance prématurée, enchainement des soins, habillage, aspiration nécessaire, problème de santé du bébé… mais également à cause du stress de maman !  Il va donc falloir un peu plus de temps à bébé pour réussir à téter correctement.

Si bébé pleure, inutile d’insister ou de culpabiliser ! Calmez le et surtout calmez-vous. Si vous sentez que vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à le demander. Si vous préférez être seule pour cette première mise au sein, demandez au personnel de santé et à vos proches de vous laisser une petite heure par exemple, le temps de réussir cette première mise au sein, essentielle au bon déroulement de l’allaitement.

Une seule règle: écoutez votre instinct ! Nous sommes bien des mammifères non?

Ne pas proposer de complément au biberon

Si vous et votre bébé êtes en bonne santé, il n’y a pas de raison d’apporter un complément alimentaire à votre nourrisson jusqu’à ses 6 mois révolus. Votre lait suffi à couvrir ses besoins alimentaires. Evitez donc de proposer de compléments à votre nourrisson surtout dans les premiers jours suivant sa naissance car le risque de confusion avec la tétine est très forte. Le mécanisme de la tétée étant très complexe, votre bébé trouvera le biberon beaucoup plus facile car il coule tout seul, alors pourquoi s’embêter? Un retour en arrière est quasiment impossible.

Si des douleurs surviennent lors de cette première tétée?

Assurez-vous que votre bébé est correctement positionné et prends correctement votre sein. Sa bouche doit englober une bonne partie de l’auréole. Il est impératif de rectifier cela dès le démarrage car votre bébé risque de prendre une mauvaise habitude. Il est préférable d’interrompre cette première tétée pour repositionner correctement car votre enfant apprends très vite et il sera ensuite très fastidieux de corriger. Si les douleurs persistent, demandez conseil au personnel médical.

Mettre toutes les chances de mon côté pour réussir la première mise au sein

  1. J’adopte une bonne position
  2. Je respire calmement et j’évite toute source de stress
  3. J’élimine toutes les sources de nuisance
  4. Je privilégie le corps à corps tout en s’assurant que bébé soit couvert pour ne pas prendre froid
  5. Je présente le sein de mon choix
  6. Je laisse le temps à bébé de découvrir mon sein et surtout ne pas le forcer
  7. J’aide mon bébé le moins possible, sauf pour le stimuler pour trouver la bonne position ou le maintenir éveillé
  8. Lorsque mon bébé se met à téter, le lui laisse le temps dont il a besoin car Il n’y a pas de règle sur la durée de la tétée. Il lâchera votre sein tout seul ou s’endormira.

Si cet article vous a plu, partagez avec nous dans les commentaires votre première expérience de mise au sein. A très bientôt pour un nouvel article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mo

Mon objectif serai de guider les mamans qui désirent
à la réussite de l'allaitement de leur bébé. Elina Deceuninck

© 2015 Allaitement Maternel. Tous droits réservés